Jeudi 30 mai 2024
Le timbre feutré des saxophones du Quatuor Zahir
Debussy, Ravel, Poulenc... dans la douceur étoilée de la nuit
L’Heure bleue

Le quatuor de saxophones nait peu après l’invention de cet instrument dans les années 1840. Son modèle est le quatuor à cordes, avec quatre saxophones respectivement soprano, alto, ténor et baryton. Le violoniste belge Jean-Baptiste Singelée, ami d’Adolphe Sax, publie un « 1er Quatuor » en 1858, mais il faudra attendre la formation d’ensembles professionnels autour d’interprètes de renom - Marcel Mule en France (1928), Gustav Buncke en Allemagne (1931) - pour que se développe un répertoire : quatuors de Glazounov (1932), de Gabriel Pierné (1934) ou d’Eugène Bozza (1939). Depuis, le répertoire a connu un essor massif, et les transcriptions ont fait légion. Le présent CD témoigne de ces deux aspects en se concentrant sur la musique française du début du XXe siècle, avec des transcriptions de Debussy (dont les Chansons de Bilitis, la Petite Suite et Clair de Lune), Ravel (dont la Pavane pour une Infante défunte, grande réussite), Nadia Boulanger et Francis Poulenc, et des œuvres spécialement composées par Fabien Waksman (ajout d’une cinquième pièce à la Petite Suite) et Graziane Finzi (Une autre Petite Suite). Ce nouvel opus du Quatuor Zahir est placé sous le signe de L’Heure bleue, celle qui précède l’aurore et succède au crépuscule. On a là une « expression énigmatique renvoyant à la douceur étoilée de la nuit, écho tant au répertoire choisi qu’aux couleurs moites, au timbre feutré et chatoyant des saxophones ».
Marc Vignal

Pièces de Claude Debussy, Maurice Ravel, Fabien Waksman, Nadia Boulanger, Graziane Finzi, Francis Poulenc
Quatuor Zahir
1 CD Aparte AP346
1 h 07 min

mis en ligne le vendredi 12 avril 2024

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.