Dimanche 21 juillet 2024
La vie d'un honnête homme
Legros, haute-contre sous les fourches caudines de Gluck
Legros, haute-contre de Gluck

Après s’être consacré au répertoire de haute-contre du temps de Lully puis de Rameau, Reinoud van Mechelen nous revient avec ce qu’on chantait à l’époque de Gluck, en portant cette fois les habits de Joseph Legros (1739-1793). Compositeur et administrateur, fils d’un maître d’école, Legros fut chanteur à l’Opéra de Paris de 1766 à 1783, où ses débuts dans le difficile rôle-titre de Titon et l’Aurore de Mondonville furent très remarqués. Sa voix de haute-contre était admirée en raison de son large ambitus, de ses aigus brillants, de son expressivité, de sa virtuosité. Il reprit avec succès les grands rôles de Rameau, et l’arrivée de Gluck à Paris en 1774 marqua un tournant dans sa carrière : sa voix devint peu à peu celle d’un ténor lyrique. Ce CD contient dans l’ordre chronologique de composition (de 1765 à 1779) des spécimens de son répertoire, entrecoupés de pièces instrumentales. On commence par sept morceaux de Jean-Benjamin de La Borde, Pierre-Montan Berton et Jean-Claude Trial, compositeurs dont on ne nous dit rien, sur quoi surgit Gluck avec de extraits d’Iphigénie en Aulide (dont le début de l’ouverture) et d’Orphée et Eurydice (dont le célèbre « J’ai perdu »). Le reste du programme relève pour l’essentiel du début de la tenue (à partir de 1777) par Legros du poste de directeur du Concert Spirituel (c’est à ce titre qu’il commanda en 1778 à Mozart sa symphonie Paris n°31). Le fameux ballet des Nymphes de Diane de Céphale et Procris de Grétry manque de grâce, ce qu’on entend n’est pas toujours du même intérêt, tout se succède sans qu’on sache vraiment pourquoi. Mais rien n’interdit de se faire une idée soi-même.
                                                                                                                     Marc Vignal

Oeuvres de J.-B. de La Borde, P.-M. Berton, J.-C. Trial, C. W. Gluck, F.-J. Gossec A.-M. Grétry, J. Legros, N. Piccinni et J. C. Bach
Reinoud van Mechelen (haute-contre)
A Nocte Temporis
1 CD Alpha 992 (distribué par Outhere)
1 h 13 min.

mis en ligne le mercredi 1 novembre 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.