Samedi 15 juin 2024
Venise sérénissime
Rachel Podger impériale dans les grands concertos de Vivaldi
Vivaldi - Concertos

Sans les pochettes d’origine (pas vraiment inoubliables, on ne va pas les regretter...) et en format CD au lieu du SACD (dommage pour les superbes prises de son), voici l’ensemble des enregistrements des concertos de Vivaldi par Rachel Podger parus chez Channel Classics de 2003 à 2018. Une somme avec les grands recueils vivaldiens (La Cetra, La Stravaganza, les Quatre saisons et l’Estro Armonico) qui témoigne d’une constance et une maturité qui font le prix ce ce petit coffret : difficile de trouver un parcours aussi homogène sur la longueur, malgré les changements d’ensemble et l’évolution de la soliste elle-même, qui sur ces 7 disques est sans cesse étonnante de naturel. Si d’autres interprètes ont imposé depuis quelque temps un Vivaldi très éclatant (pour ne pas dire éclaté), jouant sur les contrastes et les effets, la violoniste anglaise n’a pas besoin de certains artifices pour faire couler les idées mélodiques et l’invention de l’écriture. Et à rebours d’une certaine tendance, elle n’a pas besoin de charger la ligne avec des ornements pour faire briller son archet en « prima inter pares » avec son violon qui s’intègre dans la masse des différents ensembles qui l’accompagnent pour s’en détacher au moment nécessaire sans jamais faire cavalière seule. Ce Vivaldi apollinien sans pour autant négliger la dimension plus roborative atteint son sommet dans les Quatre saisons, version d’un équilibre idéal entre le côté éruptif et la tenue presque classique, une version de celles qui se laissent écouter maintes fois.
Pablo Galonce

L’Estro Armonico op. 3 - La Stravaganza op. 4 - La Cetra op. 9 - Le Quattro Stagioni
Rachel Podger (violon)
Arte dei Suonatori, Holland Baroque, Brecon Baroque
7 CD Channel Classics CCSBOX7423
6 h 32 min

mis en ligne le samedi 27 mai 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.