Dimanche 21 juillet 2024
Surréalisme et agit-pro
Compassion et surréalisme avec Léo Warynski dans Cavanna et Poulenc
Le Moine et le Voyou

Entre « Bernd Alois Zimmerman et Nino Rota », comme il le confiait par boutade au critique Dominique Druhen, ajoutant : « mère allemande et père italien ! » à l’occasion du premier enregistrement de sa Messe pour un jour ordinaire – MFA 216024, supprimé, 1998. Bernard Cavanna imagine un nouveau genre, « l’oratorio-bouffe », tant sa partition cumule la satire d’Offenbach et un théâtre musical dérivé à la fois de celui, contestataire, d’Eisler et, ubuesque, de Kagel et Ligeti. Une messe agit-pro qui, à partir de la parole édifiante – et délirante – d’une toxicomane sortie de prison (issue du documentaire Galère de femmes réalisé par Jean-Michel Carré en 1993) apprête de manière singulière le rituel compassionnel  de la messe. Cavanna malaxe les mots, les projette et les étire en un Sprechgesang volubile – idéale Isabelle Lagarde – face à un chœur, trois solistes (violon, ténor et soprano) et un orchestre atypique de quinze musiciens, ceux de Multilatérale, où se distinguent les vents et trois accordéons… tous aussi déchaînés ! Le compositeur a pour l’occasion rééquilibré sa partition pour une plus grande lisibilité, tout en en préservant la luxuriante sauvagerie. Les Métaboles et leur chef Léo Warynski ont la bonne idée d’associer à cette partition majeure de Cavanna deux polyphonies de Poulenc, profanes – Un soir de neige d’après Éluard (1944) – et sacrées – Quatre motets pour un temps de pénitence (1939) – où l’on apprécie un sens égal de l’épure combinée à un entrain bien caractéristique des interprètes.
                     
Franck Mallet

• Les Métaboles en concert les 9 et 10/12 à Paris (Philharmonie), 12/12 à Privas (« Singing Ravel », Théâtre), 17/12 à Vézelay (« Concert de Noël », Cité de la Voix) et 16/02/2024 à Metz (Requiem de Fauré, l’Arsenal).

Cavanna : Messe pour un jour ordinaire (nouvelle version, 2023) - Poulenc : Un soir de neige, cantate profane (1944) ; Quatre motets pour un temps de pénitence (1939)
Noëmi Schindler (violon), Isabelle Lagarde (soprano léger), Émilie Rose Bry (soprano), Kiup Lee (ténor)
Les Métaboles, Multilatérale
Direction musicale : Léo Warynski
1 CD NoMadMusic NMM 113 (distribué par PIAS)
57 min

mis en ligne le samedi 11 novembre 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.