Mercredi 22 novembre 2017
Pour collectionneurs
Jaroussky persiste dans Bach et Telemann
Sacred Cantatas - Bach, Telemann

Sous le même titre, Sacred Cantatas, Bach Telemann, un autre programme. Comparons-le avec celui du CD (voir ici) : la cantate Ich Habe Genug est la seule rescapée. Pour le reste, Telemann y est plus à l’honneur que Bach, tandis que des ouvertures ou symphonies alternent avec les cantates. Ces changements sont pour le meilleur : les intermèdes instrumentaux reposent agréablement des vocalises anacoluthesques du contre-ténor, par ailleurs plus à l’aise dans Telemann que dans Bach. Sa déclamation lui est mieux adaptée, et ses incursions parfois brutales dans l’univers opératique moins incongrues. S’il ne convainc pas toujours, il n’en reste pas moins trois minutes d’un extrait de la Brockes Passion de Telemann à faire chavirer les cœurs les plus insensibles. Le DVD, en lui même, ne présente aucun intérêt. La captation est d’une banalité confondante, et le booklet trilingue, dont on pourrait espérer qu’il éclaire les choix du programme et donne quelques informations sur les œuvres représentées, se résume à une page apologétique sur la carrière de Philippe Jaroussky. Pour les collectionneurs.
Albéric Lagier

Telemann : Brockes Passion (ouverture et extrait) ; Passion selon Saint Matthieu (ouverture) ; Cantates Der am Ölberg zagende Jesus ; Jesus liegt in letzten Zuegen - Bach : Cantates Ich habe genug ; Ich hatte viel Bekümmernis ; Der Herr denket an Uns
Philippe Jaroussky
Freiburger Barockorchester
Direction musicale : Petra Müllejans
1 DVD EuroArts
1 h 22 min

mis en ligne le dimanche 23 juillet 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.