Dimanche 30 aout 2015
Escapade milanaise
La renaissance d'un Vivaldi en morceaux
presque idéal



La Silvia

Dans la série rééditions précieuses, voici La Silvia, un opéra d’Antonio Vivaldi, absent des bacs depuis quinze ans. Opéra, en fait, c’est un peu vite dit : de la partition de ce dramma pastorale ne subsistent aujourd’hui que huit airs, mais comme l’explique l’excellent livret, quelques autres ont été reconstitués pour cet enregistrement, par comparaison avec d’autres opéras plus tardifs de Vivaldi, lequel n’hésitait pas, pratique courante, à recycler les morceaux dont il était satisfait. Cette Silvia au livret abracadabrantesque raconte un bout d’histoire mythologico-antique située avant la naissance de Romulus et Rémus, mais là n’est pas l’essentiel : la musique est belle, les airs sont prenants, le compositeur n’a pas pris à la légère cette escapade milanaise. La création de La Silvia eut, en effet, lieu à Milan en 1721, où le compositeur vénitien avait été invité dans le cadre de la programmation du Regio Ducal Teatro Nuovo pour l’anniversaire de l’impératrice Elisabeth-Christine. Cet enregistrement est une première mondiale qui date de l’année 2000, et, si l’ensemble orchestral n’est pas au sommet, les chanteurs sont remarquables, en particulier Roberta Invernizzi dont on a suivi depuis la belle trajectoire.
Gérard Pangon


Antonio Vivaldi
La Silvia
Roberta Invernizzi (soprano), Gloria Banditelli (mezzo-soprano), John Elwes (ténor), Philippe Cantor (basse)
Ensemble baroque de Nice
Direction musicale : Gilbert Bezzina
1 CD Ligia LIDI 02030293
1 h 13 min

mis en ligne le dimanche 30 aout 2015

Bookmark and Share


 
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail

Concerts & dépendances
La Chaise Dieu : en marge des anniversaires
Le cabinet de curiosités
Jonas Kaufmann rival de lui-même
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.