Vendredi 30 septembre 2016
Shakespeare à travers les siècles et les chansons
Ian Bostridge signe un bel hommage en guise d’anniversaire
presque idéal



Shakespeare Songs

Quoi de plus naturel, en cet anniversaire de la mort de Shakespeare (1616), que de le fêter en musique ? Les chansons sont présentes dans toutes ses pièces, lesquelles ont inspiré toutes les générations de compositeurs, de Dowland (The Fairy Queen) à Dusapin (Roméo et Juliette) en passant par Duke Ellington (Such Sweet Thunder). Ian Bostridge s’en tient aux compositeurs « classiques » qui, de Byrd à Stravinsky, ont mis en musique des vers tirés de ses pièces de théâtres ou de ses poèmes. À travers quinze d’entre eux, le ténor anglais musarde à l’ère élisabéthaine, s’arrête un moment au classique (Haydn) et au romantisme (Schubert), pour terminer au siècle dernier (Poulenc, Tippett, Stravinsky et d’autres encore), sans se soucier de l’horloge. Accompagné par Antonio Pappano au piano ou Elizabeth Kenny au luth, Ian Bostridge permet au curieux d’entendre comment Thomas Morley et Gerald Finzi donnent leur vision de It was a lover and his lass, ou Poulenc et Britten, de Fancie. Il parcourt ces univers si différents avec une intelligence musicale hors pair, alliant qualité expressive, clarté de la diction, et jusqu’à forcer son timbre dans des registres où on ne l’entend guère habituellement (quel drolatique Adieu, good man devil de Korngold !). Un bel hommage, de tous les temps, de tous les pays, en guise d’anniversaire.
Albéric Lagier


William Byrd
Benjamin Britten
Joseph Haydn
Œuvres de Finzi, Byrd, Morely, Wilson, Johnson, Schubert, Quilter, Gurney, Warlock, Korngold, Poulenc, Tippett, Stravinsky, Anon
Ian Bostridge (ténor), Antonio Pappano (piano), Elizabeth Kenny (luth)
1 CD Warner Classics
1 h 07 min

mis en ligne le vendredi 30 septembre 2016

Bookmark and Share


 
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail

Concerts & dépendances
Second Empire au Musée d'Orsay, doublé boiteux
Le cabinet de curiosités
Deutsche Grammophon, graine de star et opéra minute
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.