Lundi 15 septembre 2014
Lisa, Emmanuel et François aux Champs
Des dieux, mais sans passion
presque idéal



Bach - Lisa Batiashvili

Le 15 septembre 2013, le Théâtre des Champs-Élysées avait réuni une bien belle affiche : Lisa Batiashvili au violon, François Leleux au hautbois et Emmanuel Palud à la flûte, dans un programme réunissant Jean Sébastien Bach et son fils Carl Philipp Emanuel. La rencontre de vedettes et d’un programme d’œuvres connues devait faire un tabac. Et pourtant, l’interprétation de ces concertos et sonates souffre souvent du risque courant quand de grands noms sont là, celui de se mettre en valeur plutôt que de favoriser la fusion des instruments et la fluidité de l’exécution. La cohésion n’est pas toujours au rendez-vous, et si les concertos et sonate de Jean Sébastien et de Carl Philip sont impeccablement interprétés, cette façon de jouer les uns à coté des autres donne à l’ensemble une froideur qui fait penser, même dans la Passion selon saint Matthieu, que la passion, justement, était absente de la salle de l’avenue Montaigne.
Albéric Lagier


Jean-Sébastien Bach
Carl Philipp Emanuel Bach
J.-S. Bach : Concerto pour violon, hautbois, cordes et continuo BWV 1060 ; Concerto pour violon BWV 1042 ; Sonate pour violon BWV 1003 ; Sinfonia Cantate BWV 1042 - Erbarme dich BWV 244 – CPE Bach : Sonate en trio pour flûte et violon Wq 143
Lisa Batiashvili (violon) François Leleux (hautbois), Emmanuel Palud (flûte)
Kammerorchester des Bayerischen Rundfunks
Direction musicale : Radoslaw Szulc
1 CD Deutsche Grammophon 479 2479
1 h 09 min

mis en ligne le lundi 15 septembre 2014

Bookmark and Share


 
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail

Concerts & dépendances
Maxim Vengerov – Paavo Järvi, curieux attelage
Le cabinet de curiosités
Nikolaus Harnoncourt, verbatim
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.