Lundi 18 juin 2018
Pompier et grégorien
Une distribution de choix pour un résultat décevant
Gounod - Saint François d'Assise

Composition tardive d’un Gounod soit essoufflé soit en recherche d’un dépouillement franciscain, ce Saint François d’Assise (1891) est à la musique ce qu’est, à la peinture, l’œuvre de Carolus-Duran à qui Gounod dédia son oratorio : légèrement pompier. Partition égarée - on se plaît à croire que ce fut une intention du Saint - elle a été sortie d’un tiroir un siècle plus tard par une Sœur mélomane. Un chef d’œuvre exhumé ? L’interprétation proposée dans ce CD en première mondiale fait naître l’espoir, tant il est vrai que duo vocal (Stanislas de Barbeyrac et Florian Sempey) est de qualité. Hélas, la prise de son nimbe leur prestation d’un brouillard aplatissant, tandis que tant le chœur que l’orchestre finissent par irriter par leurs attaques approximatives. Les mêmes défauts apparaissent dans la Légende de Sainte Cécile de Liszt, autre œuvre seconde et appartenant tout autant au registre du romantisme religieux mâtiné de grégorien. Karine Deshayes, ici encore mezzo, souffre tout autant que ses collègues masculins d’une prise de son qui va jusqu’à rendre sa diction difficilement compréhensible. Reste un Hymne à Sainte Cécile (Gounod), courte pièce de chambre avec un solo de violon qui se développe sur les brisées de la Méditation de Thaïs (Massenet), mais d’une élégance un peu facile, comme le remarquait justement l’écrivain et critique musical Willy. Deborah Nemtanu, bien qu'accompagnée par une harpe roucoulante, en fait un joli moment musical.
Albéric Lagier

Gounod, Saint François d'Assise et Hymne à Sainte Cécile; Liszt, Legénde de Sainte Cécile.
Stanislas de Barbeyrac (tenor), Florian Sempey (baryton), Deborah Nemtanu (violon)
Orchestre de chambre de Paris; Ensemble Accentus
Direction musicale : Laurence Equilbey
1 CD Naïve Palazzetto Bru Zane B079
40 min

mis en ligne le samedi 31 mars 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.