Mercredi 22 novembre 2017
Miniatures attachantes
Une mémorable interprétation de Sibelius par Leif Ove Andsnes
Leif Ove Andsnes - Sibelius

Sibelius composa pour piano durant toute sa carrière, parfois pour des raisons économiques, et aucune de ces œuvres n’atteint les dimensions et l’importance de ses symphonies et poèmes symphoniques. Ce sont en général des miniatures regroupées par numéros d’opus, attachantes par leurs mélodies, leurs harmonies et même leurs tournures pianistiques. Elles ont souvent été enregistrées, en particulier par Glenn Gould, et l’on se réjouit de voir Leif Ove Andsnes les aborder à son tour. Sa sélection est judicieuse. On trouve dans son CD des pages de 1912 d’allure modeste mais très réussies, comme la première des trois sonatines opus 67, que Wilhelm Kempff avait à son répertoire, et le second des deux rondinos opus 68, dont il restitue les soubresauts comme nul autre. Kyllikki opus 41 (1904),  du nom de la jeune fille que dans le Kalevala Lemminkäinen enlève de force, est plus ambitieux, et la prestation d’Andsnes dans le troisième volet, au rythme de polonaise, mémorable. Nul besoin de se pencher ici sur chaque pièce : « célèbre » romance en ré bémol opus 24 n°9, transcription de la Valse triste, etc. Andsnes en tire le maximum, par exemple dans l’épisode pour main gauche seule de l’opus 58/4. Attirent spécialement l’attention les cinq Esquisses opus 114 (1929). Sibelius travaille alors à la Huitième Symphonie, qu’on ne connaîtra jamais, et on a vu dans cet opus 114 « la clé de son style tardif et de ses techniques modales ». C’est particulièrement vrai des trois pièces centrales, très novatrices au plan sonore et harmonique. Andsnes n’est pas, et de loin, le seul à s’être penché sur l’opus 114, mais son interprétation de ces cinq pièces achève de faire de son récital un must.
Marc Vignal

Impromptus op. 5/5 et 6 ; Kyllikki ; Romance op. 24/9 ; Barcarolle op. 24/10 ; Le berger ; Valse triste ; Sonatine op. 67/1 ; Le bouleau ; Le sapin ; Rondino op. 68/2 ; Elegiaco ; Bagatelles op. 95/5, 4 et 2 ; Cinq esquisses op. 114
Leif Ove Andsnes (piano)
1 CD Sony Classical  88985408502
1 h 04 min

mis en ligne le jeudi 28 septembre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.