Mercredi 22 novembre 2017
Histoires d'ados
Noa (16 ans) rafraîchit Wolfgang (19 ans)
Sonata K454 – Violin Concerto n°5 – Adagio K261

Noa Wildschut est douée pour le violon, c’est une évidence, mais pour démarrer une carrière, ça ne suffit pas toujours. Or elle la chance d’avoir tout ce qu’il faut pour satisfaire à la mode du storytelling : parents musiciens, sœur ainée violoniste amateur, oncle pianiste, télévision à l’âge de six ans pour le "Prinsengrachtconcert" d’Amsterdam, aussi célèbre aux Pays Bas que les "Prom’s" de Londres, même professeur que sa compatriote Janine Jansen qu’elle admire, prise sous son aile par Anne-Sophie Mutter, remarquée par Rolando Villazon dans sa présentation sur Arte des "Stars de demain"… bref, autant d’heureux hasards qui l’amènent aujourd’hui, à l’âge de seize ans, à enregistrer ce premier album, lequel s’inscrit dans la saga Noa Wildschut, avec un texte de sa part où elle enchaîne les poncifs et remercie Warner (mais pourquoi donc lui avoir tendu ce piège ?) et un court DVD qui permet d’entrevoir les séances d’enregistrement où sa spontanéité attire la sympathie (indispensable pour le storytelling). Et la musique dans tout ça ? Mozart n’est pas révolutionné, mais Noa Wildschut, dont la sonorité s’arrondira sans doute avec le temps, fait déjà preuve d’une belle musicalité, et sa vivacité apporte de la fraîcheur à un concerto composé par un jeune homme de dix-neuf ans. Pour le reste, wait and see, comme on dit chez les Anglais.
Gérard Pangon

Sonate K454 ; Concerto pour violon n°5 K219 ; Adagio K261
Noa Wildschut (violon), Yoram Ish-Hurwitz (piano)
Netherlands Chamber Orchestra
Direction musicale : Gordan Nikolic
1 CD + 1 DVD Warner Classics 0190295828431
1 h 07 min + 11 min

mis en ligne le jeudi 12 octobre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.